AchatBoiteCadeau Livraison gratuite à l'achat de 75$ ou plus 🚚 !
Preloader

10 idées pour un Noël écoresponsable

Avec l’année difficile qu’on vient de vivre, nous aurons grandement besoin de douceur aux Fêtes. Plus que jamais, il sera bon d’offrir de belles attentions et de recevoir de l’amour de son entourage. Et sans contredit, les Fêtes cette année seront différentes. Pas de gros party chez matante Louise avec les cousins/cousines, ni de grandes tablées autour d’une dinde farcie aux atocas. Alors pourquoi ne pas en faire un Noël vraiment différent en changeant nos façons de faire pour vivre un Noël écolo? Vous trouverez ici 10 idées pour faire de votre temps des Fêtes une occasion de réduire votre empreinte écologique.

Auteur : Équipe de Next

Le temps des Fêtes est une célébration d’envergure, on s’y prend généralement d’avance pour l’organiser car elle comporte plusieurs composantes: faire un sapin, décorer la maison, planifier la tablée et un menu de réception (bien entendu, il n’y aura pas de réception cette année, mais nous avons tout de même décidé de mentionner cette partie qui normalement a normalement un impact!), prévoir des cadeaux pour son entourage et finalement décider comment on va s’habiller pour les différentes occasions où nous serons invités (encore une fois, pas cette année!). C’est également une fête qui a un grand impact sur l’environnement: surconsommation, gaspillage alimentaire, génération de déchets accrue, hausse des gaz à effets de serre dus aux nombreux déplacements en voiture, consommation d’énergie due aux éclairages, etc. Cette vidéo satisfera votre curiosité si vous voulez mesurer l’impact des fêtes de fin d’année:

Voici 10 idées pour passer un Noël plus vert cette année (et les prochains) :

1. Fabriquer son sapin

Certains disent qu’il est plus écolo d’acheter un sapin naturel qu’un sapin d’artificiel, à moins d’utiliser ce dernier 20 ans selon une étude Ellipsos . Et si on sortait des sentiers battus en fabriquant soi-même son sapin à partir de matières rescapées? Quelques branches, quelques sapinage et le tour est joué.

Et si vous tenez à avoir un vrai sapin, il existe des entreprises comme titi sapin qui louent un sapin en pot qui sera planté une fois les festivités terminées ou que vous pourrez reprendre l’année suivante et le voir grandir. Le sapin en pot est mieux adapté à l’extérieur que l’intérieur de la maison par contre pour éviter qu’il ne perde sa rusticité acquise pour survivre aux froids et qu’il meure.

2. Ré-utiliser les matériaux pour décorer

Il est tentant d’acheter de nouvelles décorations chaque année avec les vitrines qui regorgent d’articles scintillants et lumineux tous plus beaux les uns que les autres. Pour renouveler vos décos cette année, pourquoi ne pas échanger votre boîte de décorations avec un.e ami.e? Vous serez alors deux familles à profiter de nouvelles décos sans avoir augmenter votre empreinte écologique.

Vous pouvez également mettre les talents de bricolage de vos enfants (et les vôtres!) à profit en créant de merveilleux objets de décoration à partir de matériaux que vous avez à la maison. Un rouleau de papier de toilette peut se transformer en joli objet. Alors commencez à collectionner vos rouleaux dès maintenant!

Des toutous glissés dans le sapin ou des pompons faits de retailles de laine orneront joliment également. Vous trouverez également sur le site de Next des décorations faites de matières naturelles et recyclées pour votre sapin.

Pour décorer la table de la Veille de Noël, les décorations du magasin n’ont rien à envier à ce que la nature peut vous offrir pour créer de vraies merveilles. La cocotte, le houx et le sapinage donneront des airs festifs à votre table. Pinterest est vraiment une source inépuisable d’inspiration.

Et si vous trouvez que vos décorations commencent à se faire défraîchies et que vous avez envie de leurs donner un look de renouveau, pourquoi ne pas les bonifier de branches et d’épines conservées de la taille d’automne de conifères?

3. Opter pour un jeu de lumières à DEL

Saviez-vous que durant les Fêtes, les villes américaines sont 50% plus lumineuses1? Certes, ça nous aide à briser la grisaille de l’hiver, mais certaines guirlandes sont très énergivores. Il vaut mieux opter pour des jeux de lumière à DEL qui sont beaucoup plus écoénergétiques – habituellement elles consomment 40x moins que les lumières à incandescence.

4. Utiliser une minuterie d’éclairage pour limiter sa consommation d’énergie

Bien que les options à DEL demeurent de bons choix, on minimise son empreinte écologique en utilisant une minuterie pour les faire briller de plein feu seulement en soirée, heures où des passagers et nous-mêmes pourront en profiter. Parce que vraiment, pour qui au juste garde-t-on les lumières allumées à 2 heures du matin?!

5. Fabriquer ses cadeaux

C’est facile de céder sous la pression de notre société de surconsommation en achetant plein de trucs, faits en chine, transportés en bateau et si on commande en ligne, livrés dans des enveloppes plastifiées non recyclables. Il est possible de mieux donner en se dotant de critères quand vient le temps de choisir quel cadeau offrir à un être cher. Voici quelques questions qu’on peut se poser avant d’acheter – à vous de retenir celles qui vous importent:

● Est-ce un cadeau utile?
● Est-ce un produit durable et/ou non polluant?
● Est-ce un produit local qui encourage l’économie d’ici?
● Est-ce un produit qui n’est pas suremballé?
● Peut-on trouver le même article sur le marché usagé en bon état?
● Existe-t-il une version biologique ou équitable du même produit?

Offrir du matériel, même avec les meilleurs critères, a certes un impact environnemental ne serait-ce que pour la matière première requise pour sa fabrication et l’énergie consommée pour le fabriquer et le transporter. Pour limiter son empreinte et l’accumulation d’objets dans nos maisons, on peut organiser un échange de cadeaux sans magasinage. On peut aussi consommer de façon responsable en offrant des expériences plutôt que des objets tels que des billets de spectacle, un certificat cadeau dans un restaurant réputé, un service traiteur pour les semaines occupées, des billets pour aller voir une exposition au musée, etc. Ce faisant, vous encouragerez également l’économie locale. Les marchés de Noël sont aussi bien sympathiques pour valoriser le travail d’artisans et offrir de petites gourmandises. Et les cadeaux qu’on fabrique soi-même sont également fort appréciés, telles que des recettes en pot (soupe, biscuits, crêpes, etc.) ou une belle écharpe qu’on aura tricotée avec plein d’amour.

Les cartes de Noël font aussi partie des éléments qu’on peut mieux acheter pour faire plaisir autant à nos proches qu’à notre planète. On peut en acheter qui sont faites par des artisans locaux, imprimées sur du papier recyclé postconsommation et certaines contribuent même à soutenir une cause sociale. On peut donc en faire un achat utile!

6. Emballer différemment que du papier cadeau non recyclable

Emballer un cadeau fait partie du plaisir d’offrir pour plusieurs. Malheureusement, ces beaux papiers scintillants finissent à la poubelle. Il existe plusieurs alternatives pour emballer différemment. Voici quelques idées d’emballages cadeaux écolo:

● Emballer avec du papier kraft. Ce dernier étant recyclable et n’ayant pas requis des teintures contrairement aux papiers avec motifs, il est moins dommageable pour l’environnement.
● Pour remplacer le papier collant non recyclable on peut opter pour un ruban kraft à beaux motifs, comme offert par l’entreprise Net Zero co.
● On peut aussi s’inspirer de la méthode japonaise de furoshiki et emballer dans de jolis tissus (draps, housses d’oreillers, nappes, linges à vaisselle, etc.) ou retailles de tissus. Next offre d’ailleurs une belle variété d’emballages écoresponsables faits de tissus rescapés. Vous y trouverez même des choux durables! Pour faciliter l’emballage, récupérez vos boîtes de mouchoirs, de pâtes et de souliers pour donner une forme régulière à votre objet à emballer.

7. Manger local, de saison et bio

Avec la pandémie qui sévit, on ne sait pas si on pourra recevoir cette année. Une chose est certaine, les repas seront une occasion de se faire plaisir et d’oublier la dure année qu’on vient de passer l’instant d’un moment. On peut ici aussi limiter son empreinte environnementale en créant un menu limitant la consommation de viande. Un risotto aux champignons sauvages est autant digne d’une occasion spéciale qu’une dinde. On peut aussi opter pour des aliments de saison et locaux qui auront moins généré de CO2 que s’ils venaient d’outremer. Encore mieux si on peut les acheter bio. Pour connaître tous les bienfaits d’opter pour le bio, consultez le site de QuébecBio. Avec ce menu consciencieux, c’est également un cadeau à Mère Nature que vous ferez.

8. Cuisiner des quantités raisonnables

Bien souvent, on se laisse emporter et on cuisine beaucoup trop parce qu’on craint que nos convives ne mangent pas à leur faim. Avec les repas quatre services, c’est plutôt le contraire qui se produit: on mange trop! Le gaspillage alimentaire est un autre fléau de cette fête joyeuse : 40% plus élevé qu’à l’habitude. La Presse a mené une entrevue avec Florence Léa Siry, la blogueuse derrière Chic frigo sans fric, qui propose plusieurs trucs pour utiliser les restes au lieu de les jeter: 10 conseils pour éviter le gaspillage alimentaire pendant les Fêtes.

9. Préparer la table avec des matières ré-utilisables

Il existe plein d’options peu chères et jetables pour décorer la table ou pour recevoir ses invités (napkins de papier, nappe plastifiée, vaisselle jetable, etc.). Bien que pratiques, ces items ne sont pas sans conséquence pour l’environnement. Optez plutôt pour des options durables ou alors compostables ou recyclables. Par exemple, pour offrir un plat cuisiné à un.e ami.e, on peut utiliser un plat d’aluminium plutôt qu’en plastique.

10. Louer sa tenue de soirée

On veut se mettre beau pour les festivités et généralement, on a une hantise de porter la même tenue pour plusieurs occasions. Et le plus dérisoire c’est qu’on paie souvent plus cher les vêtements qu’on porte le moins. Pour s’en tirer à bon prix et pour garder sa bonne conscience écologique, il existe des services de location de tenues comme La petite robe noire ou Loue 1 robe où pour 50$ à 100$ on peut enfiler une robe de designer. Manzotti ou Classy offrent le même service pour les hommes qui veulent être chics aussi. On peut aussi proposer à un.e ami.e d’échanger ses tenues si on porte la même taille pour avoir de nouvelles options sans achat.

L’important, ce n’est pas d’appliquer chacune de ces idées (si vous le pouvez vous êtes vraiment un.e champion.ne!), mais de choisir une ou quelques idées parmi celles-ci qu’on peut appliquer. L’impact sera plus grand si on arrive à changer une chose que si on essaie d’en changer cinq sans vraiment passer à l’action pour aucune d’entre elles. Et vous deviendrez sûrement une source d’inspiration pour certains de votre entourage qui voudront faire comme vous l’an prochain. Alors par quelle idée allez-vous commencer?!

1 American Geophysical Union, 2015

Vous voulez rester en contact avec nous et faire partie de la communauté?

S’inscrire à l’infolettre 👇

Comments (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Votre panier est actuellement vide.

Next Chance

mieux produire mieux consommer