Preloader

Next revisite les façons de faire.

Avec seulement 0,5 % de la population mondiale, le Canada produit 2 % du volume de déchets générés dans le monde1. Une situation préoccupante qui sonne l’alarme sur le besoin de consommer et produire différemment pour diminuer la production de déchets. Next est née du désir de ses deux co-fondatrices de contribuer à un monde meilleur, un monde plus écoresponsable et durable. L’entreprise répond aux principes du développement durable et offrira cet automne son premier produit: un emballage cadeau écoresponsable. Découvrez notre histoire et comment vous pouvez, vous aussi, faire partie du changement.

Auteures : Maude Girard et Gabrielle Huppé, co-fondatrices de Next.

Next, c’est une vision d’un monde meilleur, plus durable, qui s’est concrétisé en un projet entrepreneurial, mené par deux filles passionnées. Le premier produit, un emballage cadeau réutilisable en tissu récupéré, a vu le jour alors qu’aucune des deux n’avait d’expérience en couture. Au premier jour d’ouverture de Next, c’est 2 000 lb de tissus qui sont récupérés. Des tissus qui ont été déviés des sites d’enfouissement, soit l’équivalent de 50 ans d’achats de vêtements pour une personne2. Des tissus qui auraient pris des années à se décomposer et qui auraient libéré des produits chimiques dans le sol s’ils n’avaient pas été récupérés par Next. Des tissus qui auraient requis des tonnes d’eau s’ils avaient été fabriqués expressément pour Next et qui auraient émis des tonnes de CO2 et de produits chimiques durant leur fabrication. Déjà, nous avions un sentiment de grande satisfaction lors de la réception de nos premiers ballots de tissus, même s’ils nous apparaissaient suremballés ;-).

photo de Maude sur la palette, tout sourire: recuperation-tissus-economie-circulaire

Permettez-nous de vous raconter nos tous débuts et de vous partager la mise en oeuvre de notre mission au quotidien. Concrètement, nous souhaitons que cette première gamme vous offre l’opportunité de prendre part au changement ce Noël-ci.

Noël 2020, un point tournant

Noël est incontestablement un moment de l’année que nous adorons depuis que nous sommes toutes petites. Nous prenons plaisir à offrir un cadeau et tout autant, ou sinon plus, à l’emballer. Mais les derniers Noël, nous avons désenchanté devant ces piles de papiers métallisés, plastifiés et aux odeurs d’encres. Ces papiers éphémères ont fini à la poubelle, comme dans bien des familles. Peut-être que chez-vous ils finissent dans le foyer du chalet, dégageant par le fait même des gaz toxiques. Ces Noël-là, la culpabilité nous avait gagnée. Le plaisir d’un instant alourdissait trop notre empreinte écologique. Rapidement, c’est un sentiment d’urgence qui nous a gagnées quand on a extrapolé notre impact environnemental à l’ensemble de la population. Il nous fallait trouver une alternative qui s’inscrit dans une consommation responsable. Dans notre quête de solutions, nous avions un grand constat: mais où sont donc les jolis emballages cadeaux à offrir, à la fois traditionnels et écolos? Nous avions tout de même un plaisir à assouvir, soit celui de l’art de l’emballage cadeau.

cadeau-emballage-tissu-simple

Maude, l’une des deux fondatrices, a alors emballé des cadeaux à partir de retailles de tissus qu’elle a récupéré d’amies. Aux échos positifs reçus, nous en avons fait un projet d’entreprise. Next était née. Nous allions proposer un emballage cadeau écoresponsable comme alternative aux offres limitées du marché pour poursuivre la tradition d’emballer et d’offrir.

joli-emballage-cadeau-ecoresponsable-noël

Du tissu responsable svp.

Offrir un produit d’emballage réutilisable était certes un super début. Mais ça ne nous suffisait pas. Pour vraiment être habitées par le sentiment du devoir accompli, il nous fallait penser à une méthode de fabrication qui allait nous permettre de remplir notre promesse de réduire notre impact sur la planète pour les générations futures. D’autant plus que notre matière première, le tissu, n’a pas bonne réputation.

En effet, l’industrie du textile est reconnue comme l’une des plus polluantes au monde. Elle est responsable de 20% des rejets d’eaux usées et de 10% des émissions de CO2 dans le monde3. Sans compter les impacts dommageables pour l’environnement dûs aux pesticides utilisés dans la fabrication du coton et des produits chimiques utilisés pour teindre les matières. Nous vous invitons d’ailleurs à visionner le film canadien RiverBlue.

À chaque année, nous consommons davantage que ce que la planète peut renouveler comme ressources. Cette année, nous avons atteint cette limite le 22 août selon l’association Global Footprint Network (lire leur article).

En somme, il était impensable pour nous de fermer les yeux sur cette réalité en se procurant des tissus neufs pour la fabrication de nos emballages cadeau.

Il devait y avoir une alternative. C’est alors que l’économie circulaire nous a semblé être une solution. L’économie circulaire, en quelques mots, ça limite l’utilisation de matières premières nouvelles en utilisant des matières existantes, déjà transformées. Ce modèle est entre autres utilisé par la brasserie Oshlag , qui récupère le pain invendu de la boulangerie La Bête à Pain pour offrir sa bière Miettes.

Daniel Normandin, L’économie circulaire
de l’EDDEC: https://youtu.be/5DIb6nzevPs

Et si les “déchets” d’ateliers de couture devenaient notre matière première, nos trésors? Leurs extrants seraient nos intrants. Nous donnerions une 2e vie, une next chance, à ces bouts de rouleaux. Et c’est ainsi que nous sommes parties à la chasse aux “déchets” et que nous avons instauré des partenariats avec des ateliers du Québec pour s’approvisionner.

Des partenaires responsables

Chez Next, on ne fait pas les choses à moitié! Ils nous semblait important de partager avec nos partenaires des valeurs sociales et environnementales qui répondent à la philosophie du développement durable. Nous avons donc choisi de collaborer avec deux OBNL ayant pour but la réinsertion sociale et à proximité afin de limiter les émissions de CO2.

Et voilà, nous avions un produit qui nous permettait de remplir notre mission: réduire les déchets générés, tant par la consommation de notre produit que par la façon dont il est fabriqué.

joli-emballage-cadeau-ecoresponsable

Nos efforts en matière de développement durable

Le développement durable, c’est un engagement sérieux que nous avons pris. À chaque décision, nous évaluons les possibilités qui s’offrent à nous selon les trois piliers du développement durable qui sont l’économie, le social et l’environnement.

C’est ainsi, par exemple, que nous avons opté pour un hébergement écoresponsable pour notre site web et que nous finalisons l’emballage de notre produit en ayant en tête d’éviter le suremballage.

En somme, nous nous assurons toujours que nos solutions respectent notre mission de diminuer la production de déchets et de minimiser l’utilisation de matières premières nouvelles. Mieux produire, mieux consommer, ça demande plus d’efforts pour identifier les alternatives, mais nous croyons que c’est nécessaire pour être conséquent avec nos valeurs. Faire différemment et opter pour une consommation responsable n’est malheureusement pas synonyme de facilité. Et nous sommes convaincues que c’est la voie à suivre pour être de son temps, pour être un bon citoyen corporatif.

La suite

Maintenant que nous avons un premier produit qui sera lancé en novembre 2020, tout ne s’arrête pas là pour nous. Nous comptons récupérer 5 000 lb de tissus au total cette année et doubler voire tripler la quantité pour l’an prochain.

Un de nos prochains défis : s’attaquer à l’industrie de l’emballage manufacturier!

Faites partie du changement

Et vous, êtes-vous intéressé à réduire vos déchets ou même faire un Noël zéro déchet cette année? Vous pourriez offrir vos cadeaux emballés dans de jolis emballages cadeaux réutilisables et locaux Next!

Liens références

Pour tout savoir du développement durable:
À propos du développement durable , site web du Ministère de l’Environnement
et Lutte contre les changements climatiques du Gouvernement du Québec.
Définition courte et simple du développement durable , article paru en mai 2020
sur le site web de youmatter.


Pour tout savoir sur l’économie circulaire:
L’économie circulaire, une priorité , site web Recyc-Québec du Gouvernement
du Québec.
L’économie circulaire est une stratégie d’affaires , article paru en mars 2018
dans Les Affaires.

1 La Commission de l’écofiscalité du Canada (CEFC), rapport de 2018
2 Basé sur une moyenne de 44 lb de vêtements achetés par année par un individu, selon l’article paru par l a fondation World Wide Fund for Nature (WWF): WWF rapport sur l’industrie de l’habillement et des textiles
3 La mode veut agir pour l’environnement , article paru en mai 2019 dans LaPresse.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Panier (0)

Cart is empty Votre panier est actuellement vide.

Next Chance

mieux produire mieux consommer